Close

4 avril 2017

Orthodontique

L’orthodontie vestibulaire :

C’est la technique de référence en orthodontie car celle la plus fréquemment utilisée. Il s’agit de brackets en métal ou en céramique collés directement sur la face vestibulaire (externe) des dents. Ils présentent une gorge dans laquelle est inséré un fil destiné à guider le déplacement dentaire.

Les techniques dans ce type de traitement évoluent sans cesse.

Les matériaux sont de plus en plus faciles à supporter et de plus en plus harmonieux. On peut trouver des brackets en céramique transparentes donnant un rendu parfaitement naturel.

L’orthodontie linguale :

Grâce à cette technique, les attaches sont positionnées sur la surface interne des dents. L’esthétique est alors parfaite, aucun appareillage n’étant visible. Les dents sont déplacées à l’aide d’arcs spécialement mis en forme.

Toutefois, il peut entrainer quelques irritations de la langue qui seront apaisées à l’aide d’une cire orthodontique applicable sur les attaches.

Il est assez fréquent d’utiliser une technique linguale à l’arcade supérieure et un traitement vestibulaire classique, sur l’arcade inférieure.
L’orthodontie invisible : 

Cette technique, très appréciée car n’utilisant pas le métal, est effectuée grâce à une série de gouttières en plastique, réalisées sur mesure, transparentes et donc pratiquement invisibles. Il suffit simplement de les retirer pour manger ou se brosser les dents. Ce traitement est apprécié car il n’utilise pas de métal. Différentes séries de gouttières sont à porter par le patient en fonction des déplacements correctifs progressifs de la dentition. Toutefois, c’est une technique qui n’est pas forcément applicable dans toutes les situations.

4 avril 2017